A propos de l'Aïkido

Aïkido Mâcon | Dojo de Bagé-la-ville | Dojo de Charnay-les-Mâcon

L'aïkido

Comme tous les outils, ce budo, cet art martial est adapté pour certaines choses et pas pour d'autres. L'aïkido n'est donc pas la solution miracle à tous nos problèmes, il peut toutefois en résoudre un grand nombre.

Il ne faut pas confondre le but, l’objectif avec l’outil ou le moyen; les techniques par exemple sont des outils pour parvenir à travailler sur soi et non un but, une finalité...
Le bon usage de l’ aikido, dépend de celui qui s'en sert, de sa compétence, de ses intentions, de ses valeurs morales et de la connaissance qu’il a de lui-même. Alain Peyrache Shihan nous explique souvent qu’un couteau mis dans de mauvaises mains peut servir à tuer quelqu’un, mais dans d’autres il servira à préparer un très bon repas. Il en est de même pour l'aïkido. Cet art martial mis dans de mauvaises mains peut détruire alors que dans d’autres, il servira à construire.

L'objectif de l'aïkido comme de tous les chemins, ce qu'on appelle le « do », a pour objectif premier la réalisation de soi-même.
Ces fondamentaux doivent être compris par l’élève et expliqué par le maître du dojo.
C'est donc un outil qui vous met dans une situation particulière : "vous êtes agressé(e)" donc touché(e) au plus profond de vous-même, quelles sont alors les ressources que vous possédez pour vous défendre? Dans cette situation, vous mesurez ce que vous êtes réellement, face au danger. Une fois ce constat effectué vous essayez de progresser de manière optimale en proposant des solutions pour y faire face.

L'aïkido traditionnel requiert de dépasser toute quête de compétition, de domination, de force ou d’orgueil, afin de s’atteler simplement à optimiser ce que vous êtes, sur tous les plans. En changeant vous-même, vous changerez tout ce que vous faites ainsi que votre environnement.

« Je ne fais qu'un avec l'univers… » O Sensei Morihei Ueshiba, fondateur de l’aïkido.

L'aïkido est-il un sport ?

L'aïkido n’est pas un sport de combat mais un budo, une discipline martiale qui se pratique au sein d’un dojo et non d’un club (sportif).
L’une de ses facettes est de permettre un excellent entretien physique tout en permettant l’acquisition d’outils efficaces dans une dimension d’auto-defense (ou self-defense) à laquelle cependant l’aïkido ne se réduit pas. Les mouvements enseignés participent à tonifier, relaxer, et détendre le corps, selon la pratique recherchée par chacun. Toutefois, il s’agit seulement d’une infime partie de cette discipline: la partie émergée de l’iceberg.

Le génie du fondateur, explique Alain Peyrache Shihan, est d’avoir su réunir dans une unité ce qui semble opposé : combat et réalisation de l’homme, monde physique et immatériel, capacité martiale et recherche de la paix.

Visant une forme d’union et de non opposition (ki-no-nagare), de circulation plutôt que de résistance, l'aïkido dépasse ainsi les cadres plus habituels du sport de combat, du self-défense pur, de la recherche de performance, de compétition, de lutte, et d’opposition qui en découle souvent, ou pire encore de triche ou de dopage...
Il n’y a pas de “champion” en aïkido. simplement des pratiquants plus expérimentés et plus impliqués (Sempai ou Senpai) et d’autres qui le sont moins (Kōhai). Les sempai sont là pour faire progresser les kohai, c'est leur rôle majeur comme celui d'aider le maître a développer le dojo et donc par la même occasion l'aïkido.
Cette recherche du “chemin” Do, propre à la discipline martiale traditionnelle, bouscule donc notre pensée occidentale. C’est pourquoi l'aïkido traditionnel, en tant que véritable pratique de transmission, veille à préserver son héritage de tout risque de dénaturation par les logiques sportives institutionnelles et fédérales. Dans ces dernières, les aspects techniques, compétitifs et toute attitude visant à valoriser l'ego, détériorent les implications les plus responsables et humaines propre à cette discipline traditionnelle.

Ce cheminement hors des cadres du sport et des fédérations, éloigne de fait l'aïkido des facilités telles que subventions et médiatisation. Désagréments qui, en un sens, mobilisent les pratiquants qui doivent à leur tour développer l’engagement et l’implication à la base de toute réussite; un des buts de l’aïkido étant justement d’orienter celui qui apprend, sur la voie de son autonomie.
L'aïkido traditionnel, un édifice puissant dont la fondation est faite d’un ensemble d’éléments en équilibre: c’est par la fidélité à l'enseignement du fondateur que nous préservons l’harmonie de cet équilibre.

"L'Aïkido est l'inverse d'un sport "(Morihei Ueshiba fondateur de cet art martial)

Comment se pratique l'aïkido?

L'aïkido est accessible à TOUS : même si la tradition puise dans ses racines guerrières, la poursuite de la voie “Do” passe par un cheminement entre soi et les autres pratiquants. Avant de maîtriser l’autre, on commence par se maîtriser soi-même, pour s’apercevoir qu’il s’agit d’une pratique d’unité.

Requérant bien sûr des valeurs pratiques et morales comme le respect, l’humilité, l’écoute, l'aïkido permet de pratiquer pour son plaisir, selon son rythme propre, et en fonction des disponibilités de chacun. Et selon sa progression, la pratique peut tout à la fois permettre de se ressourcer, de trouver le calme, d’apprendre, d’explorer…

“C'est la seule discipline martiale qui permet à son pratiquant de pouvoir pratiquer sans danger, sans se détruire. (...) Cela dit, la pratique peut se révéler très dangereuse à tout moment selon la volonté de chacun car il est un art martial très efficace. C'est pourquoi il doit être pratiqué par des gens équilibrés et sains.(...) Par conséquent l'aïkido, pour être maîtrisé et correctement utilisé, doit être enseigné par un professeur compétent.”
Alain Peyrache Shihan

Trop de mots risqueraient de troubler la transmission de cette discipline dont l'essence profonde ne peut être ressentie que dans la pratique et dans son éprouvé.

"L'aiki-do se pratique"(O Sensei Morihei Ueshiba)

Cédric SANTIER, maître du Dojo, vous invite donc à venir pratiquer à Charnay-les-Mâcon ou Bâgé-la-Ville, ou tout simplement à venir nous rencontrer et découvrir l’aïkido avec nous !

Dojo Aïkido
Mâcon Charnay Bâgé

Aïkido Mâcon

112 Allée des sports
Complexe sportif de la Bâtie
71850 Charnay-lès-Mâcon
Derrière les terrains de tennis 06 98 28 64 90 contact@aikido71.fr
ET
Gymnase Intercommunal
Route de Charlemagne
01380 Bâgé-la-Ville
Proche de Mâcon en Saône-et-Loire 07 82 02 19 23 contact@aikido-01-bage.com


envoyer
Aikido, Dojo de Charnay Les Mâcon et de Bagé en Sâone-et-Loire et dans l'ain
Votre message a bien été envoyé.